Théâtre du Corps Pietragalla - Derouault

Le Théâtre du Corps est le nom du travail artistique des chorégraphes Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault et de leur compagnie de danse fondée en 2004, aujourd’hui basée à Alfortville (94) près de Paris.  Le Théâtre du Corps est une recherche artistique sur le sens du mouvement, son expression et sa théâtralité, mais également une technique de danse et de jeu fondée sur l’appropriation et la respiration d’un texte à travers le corps. Ils donnent vie à des spectacles singuliers mêlant avec nuance danse et théâtre, corps et poésie, oralité et mouvement. Cette méthode unique en son genre, où l’acteur danse et le danseur joue, est aujourd’hui au centre de leur travail de création.

 

En 16 ans de diffusion, la compagnie a donné plus de 850 représentations devant plus de 850 000 spectateurs dans 15 pays : France – Algérie – Belgique – Chine – Chypre – Grèce – Japon – Liban – Serbie – Pologne – Russie – Singapour – Suisse – Tunisie – Turquie

Marco Polo

saison 2021 – 2022

Nouveau

Pietragalla la Femme qui Danse - Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

La Femme qui Danse

Pietra fête ses 40 ans sur scène avec son nouveau spectacle et danse sa vie de femme artiste, farouchement attachée à son indépendance, à l’honnêteté de son travail et la sincérité de son engagement.

Théâtre et danse

Dans la solitude des champs de coton Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

Dans la Solitude des Champs de Coton

Pièce majeure du théâtre contemporain, elle met en scène un dealer et un client : deux oiseaux de nuit, deux êtres blessés, deux solitudes…

Création 2021

La Leçon

La leçon

Conçu spécifiquement pour le jeune public, le spectacle entraîne les esprits enfantins loin des logiques du monde, pour les plonger au cœur de l’univers Ionescien, où leurs imaginaires peuvent se débrider, et par-là même se construire.

 

Pietragalla la Femme qui Danse - Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

Au théâtre de la Madeleine à partir du 23 sep. 2021

Pietragalla, la Femme qui danse

Avec son nouveau spectacle, Pietra fête ses 40 ans sur scène.

 

Elle a écrit des textes intimes et personnels qui nous révèlent les secrets d’une artiste unique, d’un parcours d’étoile et de chorégraphe. Celle qui se considère comme un animal dansant et qui envisage la danse comme une pensée au quotidien, une nécessité de chaque instant nous fait voyager au cœur tumultueux des personnages qu’elle a incarnés, à la rencontre des « monstres sacrés » qu’elle a aimés, à la découverte des mystères du corps en mouvement.

Pietra danse sa vie de femme artiste, farouchement attachée à son indépendance, à l’honnêteté de son travail et la sincérité de son engagement.

Mise en scène Julien Derouault
Chorégraphie et textes inédits Marie-Claude Pietragalla

Dans la solitude des champs de coton Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott
Dans la solitude des champs de coton Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott
Dans la solitude des champs de coton Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

Théâtre et Danse

Dans la Solitude des Champs de Coton

D’après l’œuvre de Bernard-Marie Koltès

« Cela traite d’une bagarre de texte, d’une bagarre verbale que l’on pourrait comparer à une bagarre de rue… » Bernard-Marie Koltès
Pièce majeure du théâtre contemporain, elle met en scène un dealer et un client : deux oiseaux de nuit, deux êtres blessés, deux solitudes…

Mise en scène et chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

La Leçon

Théâtre et Danse – Création 2021

La Leçon

D’après l’œuvre d’Eugène Ionesco

Un professeur dans une petite ville de province reçoit une jeune élève qui souhaite passer son doctorat total. Il va interroger ses connaissances et lui apprendre l’arithmétique et la philologie comparée. Selon les prédictions de son employée de maison (la bonne), « la leçon » ne peut-être que funeste, car « l’arithmétique mène à la philologie et la philologie mène au pire ». Le comique de Ionesco consiste à trouver de l’absurde dans le banal. Ici l’auteur choisit un professeur pour montrer le pouvoir, souvent perverti, que possède la connaissance.

La leçon est un « drame comique » qui marque l’impossibilité des êtres humains à communiquer. Le théâtre absurde est un mélange de tout ce qui déstabilise, un humour noir et grinçant qui nous fait rire de ce qui fait notre misère. Après Les chaises ? et M. & Mme Rêve, le Théâtre du Corps Pietragalla – Derouault continue d’explorer l’univers insolite d’Ionesco. La leçon s’inscrit comme champ d’expérience d’une théâtralité du mouvement, du verbe dansé, d’une correspondance du langage et du corps en mouvement. La caricature verbale des 2 protagonistes, le maître et l’élève, trouve une résonnance dans le travail des 2 chorégraphes et metteurs en scène.

Mise en scène et chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

Avec deux danseurs et un musicien

mail(at)theatre-du-corps.com

59 rue Marcelin Berthelot 94140 Alfortville France

- Nous suivre

Le Théâtre du Corps est subventionné par la DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique, soutenue par la Région Île de France au titre de la permanence artistique et culturelle, et soutenue par la ville d’Alfortville.