danseur, chorégraphe, metteur en scène et comédien

Julien Derouault Photo Pascal Elliott

Julien Derouault

Né en région parisienne, Julien Derouault fait ses études au conservatoire du Mans, puis au conservatoire national de région d’Angers. Il intègre le Ballet national de Marseille et est nommé soliste du Ballet national de Marseille sous la direction de Marie-Claude Pietragalla. Il interprète les plus grands rôles du répertoire de la compagnie et travaille  avec William Forsythe, Rui Horta, Claude Brumachon, Richard Wherlock, Rudi Van Dantzig, Carolyn Carlson

Très vite, sa carrière prend un autre tournant, il signe ses premières chorégraphies avec la chorégraphe Marie-Claude Pietragalla, dont Sakountala, Ni Dieu Ni Maître, Ivresse, Fleurs d’Automne, Don Quichotte.

En 2004, il fonde sa compagnie le Théâtre du Corps basée en région parisienne à Alfortville. Avec Marie-Claude Pietragalla, il expérimente de multiples techniques chorégraphiques et théâtrales pour créer une esthétique nouvelle sur la dramaturgie de l’être humain et de son inconscient. Son lien étroit avec la littérature, le théâtre et la poésie, le mène vers un travail spécifique sur le danseur comédien et sur une technique de respiration pour maîtriser le verbe dansé. Son travail met l’accent sur la correspondance du langage et du corps en mouvement.

Ses créations Être ou paraître, les Chaises, Lorenzaccio, la Femme qui danse, Dans la Solitude des Champs de Coton, en sont des exemples marquants du répertoire du Théâtre du Corps.

Marie-Claude Pietragalla et lui-même, ont, tout au long de leur travail de recherche, multiplier les expérience dans le domaine du numérique, que ce soit avec le dessin animé décor vivant de Marco Polo, la boite immersive 3 D de M. et Mme rêve ou l’univers sonore des capteurs modulant la voix et interagissant avec le mouvement sur l’image dans la Femme qui danse.

Curieux d’agrandir le champ de ses connaissances, il réalise tous les supports de communication vidéo ainsi que des courts-métrages promotionnels pour la compagnie. Il collabore également comme metteur en scène avec d’autres compagnies.

Je t'ai rencontré par hasard Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott
M. & Mme Rêve Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott
Etre ou paraître  Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott
Lorenzaccio Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

Presse

 » Julien Derouault, formidable danseur, nous offre une vision de Lorenzaccio, vertigineuse. Il laisse entendre la juvénilité fougueuse du personnage, c’est cet éclat de jeunesse qui fait resplendir toute la noblesse de Lorenzaccio. Scotchés, nous n’avons plus de mots, nous regardons. « 

LE MONDE 2017

 » C’est une déflagration, un tsunami, un volcan en éruption, un cœur nucléaire en fusion. On ne sait quelle métaphore employer. Julien Derouault est une boule d’énergie pure qui souffle tout sur son passage… Il casse tous les codes, pulvérise les frontières des genres et laisse son corps s’imprégner des mots, véritablement habité par la poésie et la musique… On reste bouche bée, stupéfait par tant d’inventions, épuisé par tant de virtuosité. Quel artiste! Est-ce du théâtre, du mime, de la danse? On s’en fiche. C’est de l’émotion pure, un grand cri d’amour pour l’art, le rêve, la démesure, une invitation à vivre sa vie à toute allure, un hymne époustouflant à la liberté… « 

LE FIGARO 2009

« Julien Derouault, donne une performance qui pourrait entrer dans le livre des records. Ce danseur exceptionnel saute, rue, se cabre, se couche, enchaîne un grand manège. Il fait feu de tous les langages de la danse. Au début ses gestes ont une élégance à donner le frisson, beauté que la fatigue transforme peu à peu pour laisser place à une animalité fascinante. »

CLASSICA 2009

Portrait de Julien Derouault

Julien Derouault

 » Rarement depuis le mythe de Noureev on avait vu une telle capacité à concilier la force et la légèreté, julien Derouault explose de vitalité dans Marco Polo. « 

CLASSICA

Julien-derouault - Photo Julien Benhamou

mail(at)theatre-du-corps.com

59 rue Marcelin Berthelot 94140 Alfortville France

- Nous suivre

Le Théâtre du Corps est subventionné par la DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique, soutenue par la Région Île de France au titre de la permanence artistique et culturelle, et soutenue par la ville d’Alfortville.