Répertoire chorégraphique de Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

23 ans de création et 33 chorégraphies

2022

Mythologies

Voyage dans le répertoire clasique

Qui n’a jamais rêvé de voir le meilleur de Cendrillon, Roméo et Juliette, Carmen, Casse-Noisette, La Belle au Bois Dormant, autant de chefs-d’œuvre de la danse que les deux chorégraphes réinterprètent à travers une relecture contemporaine. Ils portent un nouveau regard sur ces grands mythes du répertoire classique ancrés dans l’imaginaire collectif.

Mythologies - Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault - Photo Pascal Elliott

2021

La Leçon

D’Eugène Ionesco.

Un professeur (Julien Derouault) tout puissant règne sur ses élèves. Dans une classe revisitée en studio de danse, nous assistons à un cours donné par un Louis de Funes survolté enseignant tout et n’importe quoi : la danse, l’arithmétique, la philologie ou la linguistique. Il prend très vite le contrôle de ses élèves mais finira par perdre le sien.

Une mise en scène moderne et électrique où l’expression « Théâtre du Corps » prend tout son sens.

La Leçon - Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault - Photo Pascal Elliott

2020

Dans la Solitude des Champs de Coton

Un face-à-face exceptionnel où les deux acteurs-danseurs du Théâtre du Corps, Julien Derouault et Pierre « Dexter » Belleka, s’affrontent dans une chorégraphie où Krump et danse contemporaine se mélangent et se percutent. Le texte de Koltès met en scène un dealer et un client : deux oiseaux de nuit, deux solitudes, deux mondes que tout oppose. Sur un terrain neutre et désert, que seuls des faisceaux laser viennent balayer comme une main tendue, les personnages sont amenés à se révéler et à se mettre à nu. La danse exprime ici l’inconscient poétique des deux personnages, une parade où chacun se frôle, se provoque et se désire.

Dans la solitude des champs de coton Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2019

La Femme Qui Danse

Pietra fête ses 40 ans sur scène avec son nouveau spectacle « La femme qui danse ». Elle a écrit des textes intimes et personnels qui nous révèlent les secrets d’une artiste unique, d’un parcours d’étoile et de chorégraphe.

La Femme qui Danse

2017

Lorenzaccio

Un Lorenzaccio de son siècle, le nôtre. Le langage s’habille de la gestuelle de l’acteur lui-même imprégné de la mémoire, de la rythmique des mots. Une nouvelle forme doit naître de tout cela : théâtrale et chorégraphique, un théâtre en mouvement, un théâtre organique, une danse théâtralisée et transcendée par la langue, celle d’un des plus grands écrivains romantiques français.

Lorenzaccio Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2016

Vivant

Un spectacle hybride à la croisée des arts où la danse et la musique interagissent en temps réel et s’assemblent pour créer un imaginaire théâtral et chorégraphique inédit.

Vivant

2014

Je t’ai rencontré par hasard

Je t’ai rencontré par hasard est un voyage intime, un chemin à travers ce qui peut constituer le lien amoureux, humain et singulier de deux êtres: une pièce sur le présent, la durée et le mouvement des sentiments et parfois leurs volatilités.

Je t'ai rencontré par hasard Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2013

Être ou paraître

Julien Derouault, devenu comédien qui danse se couronne ici roi d’un soir, roi de la nuit, roi de sa vie. Il joue, interprète et vit la poésie et le théâtre comme une libération des sens. Tout est possible même l’espoir et le rire.

Etre ou paraître Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2012

M. & Mme Rêve

Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault nous font partager un rêve éveillé à la croisée de la danse, du théâtre et de l’illusion, où le réel est détourné, façonné et virtualisé.

M. & Mme Rêve Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2012

Les chaises ?

Une relecture par la danse et le théâtre d’une des pièces les plus emblématiques du théâtre de l’absurde d’Eugène Ionesco.

Les Chaises? Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2010

La Tentation d’Eve

La Tentation d’Eve, au-delà d’un spectacle sur l’histoire de la femme à travers les siècles, parle de façon intime de l’énergie féminine, du féminin de l’être. Ce spectacle hybride, où s’entremêlent la danse, le théâtre du corps et d’objet, nous guide à travers la condition féminine et le symbolisme qu’elle enfante.

La tentation d'Eve Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2008

Marco Polo

Un spectacle éblouissant qui fusionne l’image d’animation, le chant, le hip-hop avec le ballet moderne et classique, orchestré par une chorégraphie où rivalisent la précision des gestes et l’énergie incessante des corps.

Marco Polo Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2007

Sade, le théâtre des fous

Cette pièce chorégraphique, emblématique du travail de la compagnie autour du théâtre du corps, revisite la période d’emprisonnement du philosophe à l’asile de Charenton. Elle offre deux magnifiques collaborations: Alain Delon qui prête sa voix à la pièce mais aussi Laurent Garnier qui a réalisé la partie musicale.

Sade, le théâtre des fous Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2006

Conditions Humaines

Création pour la Région Nord-Pas-de-Calais, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la catastrophe de Courrières. Conditions Humaines est une allégorie de la condition de l’homme. De l’homme aliéné dans l’univers oppressant de l’usine où le corps se fait machine.

Conditions Humaines Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

2005

Souviens toi…

Construite comme une succession d’instants intimes réinventées par la danse, le temps chorégraphique se redéploie sur scène à la manière dont le souvenir ressurgit. Les films projetés sur scène, instants volés de l’enfance des deux protagonistes, pourraient être les nôtres et apportent à la scène une dimension résolument universelle.

Souviens toi... Chorégraphie Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Photo Pascal Elliott

mail(at)theatre-du-corps.com

59 rue Marcelin Berthelot 94140 Alfortville France

- Nous suivre

Le Théâtre du Corps est subventionné par la DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique, soutenue par la Région Île de France au titre de la permanence artistique et culturelle, et soutenue par la ville d’Alfortville.